Construction d’un escalier intérieur ou extérieur

Selon l’emplacement, qu’il soit placé à l’intérieur ou à l’extérieur, différents matériaux peuvent constituer un escalier. Selon le cas, comme l’espace disponible, diverses formes sont également possibles. Diverses études sont alors nécessaires pour déterminer les caractéristiques les plus appropriés pour un escalier et ce, qu’il s’agisse d’un escalier intérieur ou extérieur.

 

L’escalier intérieur, les différents choix selon les besoins

Un escalier intérieur peut répondre à différents usages. S’il dessert les différents étages ou niveaux de la maison, il s’agit d’un escalier principal. Celui-ci doit alors être suffisamment large pour plus de confort d’utilisation.

A part cela, comme les passages y sont plus fréquents, l’escalier intérieur principal doit être constitué de matériaux ayant une bonne résistance. Il y a par exemple le béton qui peut être habillé de différentes sortes : carrelage, bois… Si l’on choisit le bois, le bois dur serait plus approprié.

Sinon, il y a les escaliers secondaires. Il y a par exemple l’escalier de meunier qui sert le plus souvent à accéder à des combles aménagés ou à une mezzanine. Il y a également l’escalier à pas décalé ou escalier à pas japonais qui est une bonne alternative à l’escalier de meunier, offrant plus de confort.

 

L’escalier extérieur, les incontournables

Plusieurs précautions doivent être observées pour la construction d’un escalier extérieur. Déjà, pour le choix des matériaux, il est recommandé de choisir ceux qui résistent le mieux aux intempéries, comme le béton ou encore les bois exotiques.

Par ailleurs, la construction d’un escalier extérieur doit être réalisée, idéalement, en saison sèche. A part cela, pour la construction en elle-même, différentes étapes sont à respecter. Il faut en premier lieu procéder à une délimitation précise des deux points d’appui au sol de l’escalier.

Il faut ensuite creuser le sol d’une profondeur de 15cm minimum. Enfin, après avoir mis en place la structure, une dalle de béton doit être coulée autour pour que l’escalier tienne bien.

Sinon, il y a les escaliers extérieurs en kit qui sont plus faciles à installer, mais il faut se référer aux dimensions disponibles.

 

Mise en place d’un escalier intérieur ou extérieur, les couts

Les couts d’installation d’un escalier, qu’il soit intérieur ou extérieur, dépendent notamment des dimensions et des matériaux choisis. Cela dépend aussi du fait qu’on y procède soi-même ou qu’on fasse appel à des professionnels qui sont également disponible en ligne comme http://www.prix-escalier.fr/. Dans le premier cas, on gagne sur le prix de la main d’œuvre. Si l’on fait appel à des professionnels, les tarifs n’étant pas les mêmes, la demande d’un devis comparatif est plus avantageux.

Dans tous les cas, pour une meilleure sécurité, les matériaux constituant l’escalier, ses dimensions, sa structure ainsi que sa forme doivent être bien étudiés.

 

Obtenir un devis en ligne gratuit